Cabinet de Psychologie, Psychothérapie, Psychologue à Lyon 3

06 15 80 11 54
Cabinet de Psychologie, Psychothérapie et Coaching
Psychologue à Lyon 3
 

Cabinet de Psychologie, Psychothérapie, Psychologue à Lyon 3

 
 
06 15 80 11 54

Surmonter la fausse couche

02 Déc 2022 Cabinet de Psychologie, Psychothérapie et Coaching

 Dès qu'elles savent qu'elles sont enceintes, les femmes commencent à former tout un ensemble d'attentes sur ce que sera leur fils ou leur fille, assumant déjà le rôle de mère.
Malheureusement, parfois la nature peut être très cruelle et provoquer l'interruption de la grossesse, contre la décision et la volonté de la mère. Les statistiques le confirment : 1 grossesse sur 3 n'arrive pas à terme. Bien que courante elle reste dans la tabous;

La souffrance engendrée est bien réelle , et d'autant plus violente qu'elle est tue.


Les fausses couches sont pour la majorité  non désirées. Beaucoup de femme vivent la perte du fœtus est vécue comme la mort d'un enfant, avec tout un processus de deuil derrière. La psychothérapie après une fausse couche peut aider les femmes  à surmonter cet événement tragique.


L'avortement peut être l'un des événements les plus traumatisants dans la vie d'une femme. Cet événement a de réelles conséquences psychologiques pour les femmes, en particulier dans le cas d'un avortement spontané, dans lequel la femme enceinte avait émis des attentes sur ce que son enfant allait être, ce dont elle allait avoir besoin et comment sa vie allait changer. . Ce type d'avortement est très douloureux et la mère doit être soignée pour que sa santé mentale ne s'aggrave pas. Malheureusement, de nombreuses femmes sont négligées par leurs proches et leurs connaissances, peut-être parce qu'elles croient que perdre un enfant à naître est moins douloureux qu'un enfant né.
La femme éprouve toute une série d'émotions et de sentiments dus à sa perte : tristesse, douleur, colère, sentiment d'inadéquation, peur de ne jamais être mère, peur de ne pas être féconde, mésententes avec son conjoint et sa famille… S'ajoutent à ces émotions là sont aussi les changements hormonaux qui se sont produits dans le corps de la femme, qui se préparait à l'enfant qui ne viendra plus.


Mais il ne faut pas penser que si l'avortement a eu lieu durant les premiers mois de gestation il ne souffrira pas. Depuis très peu de temps qu'elle le savait, la femme avait déjà pris sa décision d'être mère et, du coup, elle doit s'habituer à l'idée de cette perte .Malgré le fait que de nombreuses femmes ont des avortements spontanés tout au long de leur vie, cela n'empêche que  beaucoup le vivre avec  douleur intense . Par conséquent, aussi courantes soient-elles, leur souffrance ne doit pas être sous-estimée.

Une femme qui a fait une fausse couche est une mère. Il ne faut pas penser que, lorsque l'avortement survient dans les premières semaines de grossesse, étant une perte précoce, il faut le nier et continuer à vivre comme si de rien n'était. Bien sûr, quelque chose s'est passé, la mère vient de perdre un fils ou une fille qui, bien que très peu de temps se soit écoulé depuis qu'elle a appris qu'elle était enceinte, s'est habituée à l'idée qu'elle allait accoucher. 

Beaucoup de gens, y compris des obstétriciens, vont jusqu'à nier la nécessité de surmonter une fausse couche comme la tragédie qu'elle est.

Les femmes qui ont vécu une fausse couche ont besoin d'une psychothérapie pour la surmonter. Ce dont ces mères ont besoin, ce sont des professionnelles empathiques, qui ne les jugent pas, ne les infantilisent pas et ne les blâment pas, qui comprennent qu'ils n'ont pas affaire à une femme qui a tout simplement cessé d'être enceinte, mais plutôt à une mère qui a perdu son enfant et avec elle toutes les illusions qu'elle avait sur ce qu'allait être le bébé.
La psychothérapie après une fausse couche utilise diverses techniques et courants de la psychologie clinique pour aider les femmes qui ont dû traverser ce dur revers dans leur vie. Parmi les principales techniques pour surmonter votre deuil nous avons :


1.Thérapie cognitivo-comportementale

La thérapie cognitivo-comportementale ne peut manquer dans l'approche de tout problème psychologique, d'autant plus que c'est celle qui a le plus de preuves empiriques pour soutenir son utilisation et ses avantages. Avec lui, la femme peut être amenée à surmonter le traumatisme à travers une nouvelle vision de la fausse couche qu'elle a subie.
Article connexe : « La thérapie cognitivo-comportementale : qu'est-ce que c'est et sur quels principes repose-t-elle ?

 

2.EMDR

L'EMDR (Eye Movement Desensibilisation and Reprocessing) est l'une des techniques les plus utilisées pour les traumatismes, elle est utile dans le traitement psychologique des fausses -couches parce que ce sont des expériences extrêmement traumatisantes. Grâce à l'EMDR, les mécanismes de guérison  sont stimulés , ce qui aident à  surmonter la situation à la fois cognitivement, émotionnellement.


Toutes les femmes qui ont vécu une fausse couche ont besoin de soutien et de compréhension. 


Derniers articles

Surmonter la fausse couche

Conflit-Conformisme-besoin

Diplômé grâce à la VAE !

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib